Environnement

Gestion des boues d’assainissement

Saint Fulgent
Aucun vote
Bénéficier d'un plan d'actions pour gérer la problématique des boues de STEP

Porteur(se) de projet

FABIEN JALLIER
Technicien assainissement
Communauté de communes du Pays de Saint Fulgent les Essarts

La problématique

La Communauté de communes du Pays de Saint-Fulgent – Les Essarts (Vendée) compte 22 stations d’épurations. Chaque station produit entre 250 et 300 tonnes de boues (matière sèche) chaque année.

Cependant, depuis 2019, la collectivité fait face à des difficultés d’évacuation et de stockage des boues d’assainissement en raison du désengagement de certains agriculteurs et de la perte de surfaces épandables, affiliées au plan d’évacuation de chaque station.

Afin de faciliter la gestion des boues, les élus ont lancé un schéma directeur (état du gisement, plan d’actions possible…) pour trouver des pistes d’améliorations. Après échanges avec l’ensemble des acteurs (agriculteurs, DDTM…), la collectivité a conclu à la mise en œuvre d’une stratégie et lancé l’élaboration d’un plan d’épandage intercommunal.

A terme, les élus prévoient également de modifier les procédés de traitement des boues. L’objectif est de diminuer la part d’eau présente dans celles-ci afin de réduire son poids et ainsi réduire les charges de fonctionnement (coût de transport) et favoriser une démarche environnementale en réduisant le nombre de trajets.

Un projet collaboratif

Cette démarche a permis de travailler de manière collaborative en fédérant l’ensemble des acteurs (élus, agriculteurs…) autour d’un même projet. Ce dispositif novateur a également fait naître l’engagement de nouveaux agriculteurs, convaincus par l’intérêt de ce plan d’épandage. Cependant, l’épandage souffre d’une mauvaise image, c’est pourquoi il était nécessaire d’informer la population afin qu’elle prenne connaissance des enjeux de ce nouveau dispositif. Une campagne de communication a été réalisée à travers le magazine intercommunal et la mise en place de visites dans les stations d’épuration. Les usagers ont ainsi pu découvrir que les 15 kg de boues produites par an et par individu sont épandus localement et ainsi valorisées pour différentes cultures. De ce fait, le cycle des boues est aujourd’hui fiabilisé de la production à l’épandage.

Un projet performant

Ce projet a permis de créer et de consolider un plan d’épandage de 900 ha à l’échelle du territoire, avec la participation d’agriculteurs engagés. A noter qu’auparavant, les boues étaient transportées et épandues sur des cultures situées à plus de 70 km du territoire de Saint-Fulgent – Les Essarts. Grâce à ce nouveau plan d’épandage, la filière boues est plus performante, plus homogène, sa gestion est plus aisée et son évolution plus facilement maîtrisée. A terme, les élus souhaitent créer une plateforme de stockage sur un site unique, pour gérer la production de 300 tonnes de boues annuelles.

Un projet inspirant

Le Pays de Saint-Fulgent – Les Essarts est l’une des premières collectivités à avoir réalisé un plan d’épandage de ce type sur son territoire. Ce dispositif novateur est transposable sur d’autres collectivités. Le service assainissement a d’ailleurs communiqué à plusieurs reprises sur ce sujet à l’aide de webinaire et a répondu à de nombreuses sollicitations en provenance d’autres collectivités. Les acteurs de l’assainissement (agence de l’eau, SATESE…) ont également été informés de ce nouveau projet.

Vous aussi, mettez en valeur votre projet territorial

Ce que vous faites est beau et grand, faites le savoir et vous serez peut-être parmi les 15 lauréats à Paris en fin d’année.

12 commentaires
Arnaud CRUNCHANT, le 17 avril 2023

C’est une très bonne initiative qui va permettre sans nul doute de faciliter la gestion des boues de la collectivité.

Cédric MOYER, le 30 mai 2023

très bonne initiative Fabien et belle réussite

Freddy GIRAUDEAU, le 30 mai 2023

Belle initiative Fabien!

Fabienne HERARD, le 15 juin 2023

Bravo pour votre action en faveur du retour au sol de la matière organique !

franck cadart, le 26 juin 2023

Excellente initiative de défendre le concept de plan d’épandage mutualisé. Souplesse de gestion accrue au bénéfice du retour au sol et de l’économie circulaire de votre territoire.

Jacques RUVOËN, le 26 juin 2023

Un beau dossier qui n’a pas peur de dire que nos eaux usées traitées sont un fertilisant pour notre agriculture et bravo aux agriculteurs qui mettent des terres à disposition, nous sommes tous dans le même « bateau » alors avançons ensemble !!

Philippe MERAUD, le 4 juillet 2023

C’est un sujet de plus en plus d’actualité.
Merci pour ce travail très intéressant

François BITAUD, le 12 juillet 2023

Très beau projet d’intérêt général, félicitations Fabien!

sébastien le moing, le 18 juillet 2023

Très beau projet visant à rationnaliser les coûts et les espaces d’épandage dans le respect de la préservation du milieu récepteur

Guillaume DEMANNEVILLE, le 18 juillet 2023

Bravo Fabien, belle initiative

OLIVIA HERBRETEAU, le 6 septembre 2023

Bravo pour ce projet. Communiquer, écouter, partager est nécessaire à la mise en place d’une procédure répondant aux besoins de chacun.

Mathieu AUCLAIR, le 8 septembre 2023

Je travaille dans une collectivité de taille similaire, et le projet de regroupement des plans d’épandages est une bonne idée; et celle de retirer de l’eau des boues d’autant plus. Nous allons étudier cela via des rizhocompostage qui peuvent permettre de grandes économies environnementales et financières pour les collectivités. Bon courage.

Autres projets remarquables

Environnement

Opération de dévasement du fleuve Charente, un défi technique

Sarah ROUGER-RISTORD Département de la Charente-Maritime _ Direction de l’Eau, de la Mer et du Littoral _ Service Gestion de l’Eau et des Milieux Aquatiques
Environnement

Harmonisation des tarifs de l’eau et de l’assainissement

Thierry Patouille Communauté d'Agglomération Pays Basque
Environnement

Plan d’actions Marne Propre

Peggy Nargeot Grand Paris Grand Est