Environnement

Mobilisation citoyenne pour construire le Projet Agricole et Alimentaire du Territoire

MALICORNE-SUR-SARTHE
Aucun vote
intégrer les enjeux liés à la ressource en eau

Porteur(se) de projet

Céline BIHEL
Directrice Syndicat Mixte du Pays Vallée de la Sarthe
Pays Vallée de la Sarthe
Membres du projet
GIRAULT Laurine

La problématique

Le Pays Vallée de la Sarthe est un territoire rural, doté d’une agriculture
dynamique et intégrée, exportatrice de viande (bovins, porcins, volailles),
œufs et lait mais déficitaire en fruits, légumes et légumineuses. Son
système alimentaire actuel est très dépendant des transports et des
énergies fossiles. Au vu du contexte actuel, le Pays Vallée de la Sarthe, au
travers de son PCAET a donc souhaité interroger sa « résilience
alimentaire ». Afin de co-construire un programme d’actions Agricole et
Alimentaire, le Pays a donc déployé pendant 18 mois des actions de
sensibilisation et de mobilisation citoyenne : enquête en ligne (1300
réponses), formations à destination des élus (10h30 pour 25 d’entre eux),
conférences avec des enseignants chercheurs (100 participants) et un
forum citoyen inédit qui a mobilisé plus de 120 personnes. Ce forum a
permis de rédiger 16 fiches actions qui tracent le plan d’actions pour
construire un système alimentaire plus résilient, garantissant de manière
durable, une alimentation de qualité pour tous.

Un projet collaboratif

Le Forum du PAAT (15/09/2022), intitulé « Alimentation locale : quelles évolutions et opportunités pour demain ? » a réuni plus de 120 personnes. Il est le fruit de 18 mois d’actions de mobilisation autour de la question de l’alimentation et de l’avenir de l’agriculture du territoire. Les participants se sont répartis en 3 ateliers et ont produit 16 fiches-actions opérationnelles. Une captation vidéo* a été réalisée pour témoigner de la mobilisation et de l’implication des participants. L’organisation de l’événement a mobilisé 6 élus, sensibilisés aux enjeux grâce à une formation sur la résilience alimentaire. Plus d’une dizaine de partenaires techniques sont également associés au PAAT. * : https://vimeopro.com/fgbl/les-conferences-du-pays-pour-une- transition-environnementale/video/752936642

Un projet inspirant

L’engouement autour du forum PAAT est indéniable : autant du point de vue du portage politique assuré par les élus, que de la participation des citoyens et de la mobilisation des partenaires de tous les échelons du système alimentaire (production, transformation et distribution). Les participants ont tous salué la méthode d’animation lors du forum et la transparence de la démarche. D’autres structures ont d’ailleurs souhaité reprendre cette méthodologie pour animer leurs propres événements participatifs. Les fiches actions réalisées au cours du forum ont toutes été intégrées dans le plan d’actions du PAAT, qui bénéficie aujourd’hui d’une forte reconnaissance locale. Cette légitimité va permettre le déploiement d’actions d’envergure, afin de tendre à la résilience du système alimentaire territoriale.

Vous aussi, mettez en valeur votre projet territorial

Ce que vous faites est beau et grand, faites le savoir et vous serez peut-être parmi les 15 lauréats à Paris en fin d’année.

14 commentaires
ODILE BOYER, le 1 avril 2023

Remarquable initiative, et méthodologie, qui mériteraitent d’être déclinés sur l’ensemble des territoires, et même au-delà de nos frontières!

Fabrice PISLARD, le 4 avril 2023

Savoir concilier développement durable et production alimentaire est primordial dans un contexte où les changements prévisibles dus au réchauffement climatique prennent de plus en plus d’importance. Aussi, toute initiative tendant, entre autres, à diminuer les consommations d’énergies fossiles, est à encourager pour le bien commun et le bien-être de tous.
C’est pour cela que ce type de projet, qui prend en compte toutes les thématiques et problématiques liées à la production agricole et alimentaire pour encourager et aider les productions locales plutôt que « de faire venir » ne peut qu’emporter mon suffrage.

Christophe Girault, le 17 avril 2023

Bravo et bon courage pour la suite !

Dominique Jusserand, le 17 avril 2023

Il s’agit non seulement d’un remarquable projet collectif, mais aussi d’une urgence dans le contexte climatique et économique actuel.

Delphine Provost, le 18 avril 2023

Projet primordial
Belle initiative

Mélanie Martinez, le 18 avril 2023

Superbe projet absolument obligatoire dans le contexte climatique et économique actuel.

Ludovic MAMDY, le 19 avril 2023

Un territoire qui prend à bras le corps la question de l’implication des habitants, des institutions et coopératives traditionnelles et des initiatives alternatives pour construire un projet agricole ET alimentaire qui tienne compte des enjeux des 30 prochaines années (eau, climat, sols, logistique de proximité, outils de transformation, qualité socio-économique du système alimentaire) en acceptant de se confronter au débat sur les modèles agricoles ! Chapeau (et courage :-)) !

Carole Lesiourd, le 19 avril 2023

Parfaitement géré et mené !

Marie-Laure BAMAS, le 20 avril 2023

Super projet de travailler sur l’energie, l’agriculture et l’alimentation sur le territoire.

Elisabeth GUILLOT, le 21 avril 2023

Très bonne initiative dans laquelle l’EHPAD doit s’inscrire

Alain DUGAST, le 24 avril 2023

C’est un projet constructif s’intégrant parfaitement dans notre monde moderne pour répondre aux besoins actuels en tenant compte de l’urgence climatique.

Franck Bourdoulous, le 25 avril 2023

Bravo ! Bravo ! Projet très intéressant et innovent.

Katia Dupuy, le 25 avril 2023

Très belle initiative et portée par des personnes motivée et qui ont à cœur de mettre en valeur notre territoire.Merci à vous tous et à très vite…

Raymond Denis, le 30 avril 2023

Bonjour à tous L’idée paraît intéressante, mais voilà (si j’ai bien compris) vous n’utiliser pas le bon cheminement pour développer le maraichage entre autres ! Le blocage du développement du maraichage est tout simplement dû à la PAC ! Ne touche la PAC que l’agro-industrie, dans chaque commune de France il a bien souvent un chèque PAC de 80 000 à 100 000€ pendant ce temps les maraichers touchent 0 € ( contrairement à ce qui est dit l’agro-industrie ne nourrit pas les Français ! alors la véritable action est à faire à Bruxelles !

Autres projets remarquables

Environnement

La Vendée : terre de développement du réemploi des emballages

Camille MILON TRIVALIS, syndicat départemental de traitement des déchets ménagers et assimilés de la Vendée
Environnement

Tri sélectif sur deux bassins de la vallée de l’Orge

Serge ; Thomas Curatolo ; Hakim Syndicat de l'Orge, Rémarde et prédecelle
Environnement

Energisons-nous

Laure Garcia Conseil Départemental du Gard