Solidarité

L’Elan : une vraie réponse aux besoins de mode de garde des publics SPIE

NICE
Aucun vote
Changer de paradigme pour l'attribution des modes de garde

Porteur(se) de projet

Valentina GRASSO
chargé d'ingénierie en insertion territoriale
Département des Alpes-Maritimes

La problématique

Le nombre de places disponible sur les différentes modalités d’accueil du jeune enfant est aujourd’hui insuffisant par rapport au besoin exprimé. Ces modes d’accueil sont ainsi prioritairement octroyés aux personnes en emploi. Il est en effet rare que des personnes en recherche d’emploi aient accès à un mode de garde pour réaliser leur démarche d’insertion et ainsi démarrer un emploi.
Ce constat renforce l’éloignement à l’emploi des publics les plus en difficulté. Force est de constater que le taux de sortie du dispositif RSA pour les familles monoparentales dans les Alpes-Maritimes est inférieur de 7.5 points à l’ensemble des foyers allocataires.

De plus, le recours à des assistants maternels pour certaines familles est peu fréquent que ce soit en raison de la crainte de confier son enfant ou des démarches administratives pour élaborer le contrat de travail.
C’est pourquoi, le Service Public de l’Insertion et de l’Emploi des Alpes-Maritimes a voulu se doter d’une solution concrète permettant d’octroyer un mode de garde réactif et adapté pour offrir à ses usagers une meilleure chance de sortir de la précarité.

Un projet collaboratif

Dans le cadre du groupe de travail SPIE sur les modes de garde, les représentants de la CAF, des PLIE du territoire, du CD 06, de Pôle emploi ont proposé de créer un service d’accueil départemental pour offrir des solutions de garde aux usagers du SPIE. Validé par le comité de pilotage SPIE et soutenu par la CNAF, le projet porté par le CD06 a été coconstruit avec la CAF et Pôle emploi. Chaque partenaire s’est investi et a mis à profit sa technicité afin de concevoir un projet viable et réaliste. Un gestionnaire a été retenu à l’issue d’un appel à projet et des conventions ont été signées avec la CAF, Pole Emploi et le Département. Au-delà de cette collaboration institutionnelle, un maillage étroit a été tissé avec les organismes de formations d’assistantes maternelles, afin de flécher des profils de candidats vers le service d’accueil familial. Ce projet transversal fait aussi intervenir la Direction de l’enfance du CD06 en charge des agréments des assistantes maternelles. L’articulation mise en œuvre entre les différents acteurs permet d’assurer une instruction rapide des demandes d’agrément pour pouvoir ouvrir de nouvelles places lorsque le besoin apparait. Grâce à la mobilisation de tous, le service d’accueil familial départemental a pu être ouvert en moins d’un an et commencer à accueillir les premiers enfants en novembre 2022.

Un projet performant

Le service d’accueil familial permet de proposer 15 places chez des assistantes maternelles avec des temps en crèche collectives pour les familles bénéficiaires du RSA. Le service d’accueil familial départemental se distingue des systèmes de modes de garde classiques de plusieurs manière - Il n’est pas nécessaire d’avoir un emploi pour pouvoir bénéficier d’une place. Cela permet aux familles en insertion d’être disponible pour une reprise d’activité et de ne pas laisser passer d’opportunité d’emploi faute de mode de garde - Grâce à un système d’inscription en ligne, le référent connait en temps réel les disponibilités d’accueil et peut activer cette solution de garde pour les familles qu’il accompagne. A l’inverse des modes d’accueil classique où les familles déposent un dossier sans être assurée d’avoir une place. - L’inscription se fait auprès du gestionnaire bien que l’enfant soit gardé par une assistante maternelle à son domicile. Les démarches administratives entre la famille et l’assistante maternelle sont simplifiées leur permettant de se focaliser sur l’accueil et l’éveil de l’enfant. - L’alternance de temps individuel chez l’assistante maternelle et de temps collectifs dans une crèche de rattachement permet de lever la crainte de confier son enfant. - Grâce à l’engagement financier du Département des Alpes-Maritimes, un salaire minimum est garanti à l’assistante maternelle quelque soit le nombre d’enfant gardé.

Un projet inspirant

Là où il y a une volonté, il y a un chemin ! Partant du constat qu’il n’y avait pas ou peu de solutions de mode de garde pour le public accompagné, nous avons décidé de créer notre propre solution qui répondrait aux besoins rapidement et facilement. Malgré les diverses contraintes règlementaires, organisationnelles, budgétaires ou humaines, la crèche familiale départementale a pu ouvrir ses portes en moins d’un an. Au regard des objectifs du gouvernement de créer 200 000 nouvelles places de crèches d’ici 2030, la constitution d’un service d’accueil familial au niveau départemental ou intercommunal apparait comme un strate opportune. Cet échelon de collectivité permet de couvrir un territoire plus large qu’à l’échelle communale et tout en assumant le portage financier et humain nécessaire. L’équipe du SPIE des Alpes-Maritimes se tient à la disposition d’autres territoires afin d’essaimer ce modèle de crèche familiale pour répondre aux besoins de mode de garde des usagers.

Vous aussi, mettez en valeur votre projet territorial

Ce que vous faites est beau et grand, faites le savoir et vous serez peut-être parmi les 15 lauréats à Paris en fin d’année.

14 commentaires
Gilles DEBERGUE, le 26 juin 2023

Excellente initiative, pour aider ceux qui veulent, et peuvent, à s’investir dans la recherche d’emploi pour sortir du RSA

olfa Belgacem, le 26 juin 2023

Bravo, c’est du bon boulot ! Votre éthique de travail et votre implication sont admirables .

paradis isabelle, le 26 juin 2023

très beau projet

Virginie Lefebvre, le 26 juin 2023

bravo valentina 🙂

maxime journet, le 27 juin 2023

Excellent projet

amine Yahiaoui, le 27 juin 2023

Belle initiative de Mme GRASSO, qui s’investit et y met un dévouement sans faille dans ce super projet.

Elodie DEBEE, le 27 juin 2023

Très belle initiative !

ISABELLE MASTRORILLI, le 27 juin 2023

Un projet utile pour faciliter l’accès à l’emploi des femmes.

Aline TARDITTI, le 27 juin 2023

Projet qui répond à un réel besoin !

Sarah DARNE, le 6 juillet 2023

La pluralité des modes de garde proposés par le Plan Départemental d’Insertion permet aux parents de concilier vie de famille et vie de professionnelle. En effet, depuis ces dernières années, un grand nombre de famille y compris monoparentale a pu retrouver une activité professionnelle.

Albin Roland, le 17 juillet 2023

Bravo pour ce projet humain et adapté aux réalités quotidiennes des chercheurs d’emploi en difficulté !

Karine BOREE, le 8 août 2023

Article très pertinent et bien rédigé !

EMMANUELLE JURCA-GAMA, le 8 septembre 2023

Bravo pour ce projet innovant et cette énergie positive au service des enfants, des familles et des professionnels!

Vanessa TENENTE, le 21 septembre 2023

Je soutiens toutes les initiatives et les projets relatifs à des solutions de mode de garde.

Autres projets remarquables

Solidarité

Chef d’entreprise bretillien et allocataire du RSA

Grégory malecki Département d’Ille-et-Vilaine
Solidarité

« Auprès de vous » des podcasts autour des personnes âgées

Catherine Allereau Département de Maine-et-Loire
Solidarité

Les métiers remarquables

Muriel LE PETIT Département du Calvados