Environnement

Opération de dévasement du fleuve Charente, un défi technique

LA ROCHELLE CEDEX 9
Aucun vote
Extraire 600 000 m3 de sédiments et les valoriser en respectant l'environnement

Porteur(se) de projet

Sarah ROUGER-RISTORD
Chargée de missions des milieux aquatiques
Département de la Charente-Maritime _ Direction de l’Eau, de la Mer et du Littoral _ Service Gestion de l’Eau et des Milieux Aquatiques
Membres du projet
Elodie LIBAUD, Mathieu BARBIER, Guillaume METAYER, Malory BECHE, Ludovic PAJOT, Titouan PERON, Olivier GARREAU, Camille CELEREAU, Christophe HERARD, Jean-Baptiste LIBAUD, Emmanuelle CHATRE, Yohann TERRACHER, Jean-Philippe BENON, Philippe GOURIVEAU

La problématique

L’opération de dévasement du fleuve Charente vise à :
– lutter contre les inondations (réduire la hauteur d’eau de 4 à 10 cm pour une crue fréquente),
– restaurer un profil d’équilibre hydraulique, sédimentaire et écologique du fleuve aux alentours de Saint-Savinien,
– stopper la dynamique d’envasement qui progresse vers l’amont et menace de nouveaux habitats, notamment celui de la Grande Mulette (Pseudunio auricularius),
– sauvegarder et restaurer les habitats et espèces aquatiques du fleuve,
– préserver les usages de l’eau : alimentation en eau potable (1/3 de la production en Charente-Maritime à partir du Fleuve), réalimentation des marais, navigation

Un projet collaboratif

Ce projet a été porté par les élus locaux pendant plus de 15 ans jusqu’à ce qu’il se concrétise, dans un contexte où la question des inondations de la ville de Saintes restait sans réponse depuis la grande crue de 1982. L’EPTB Charente avait amorcé les études d’impact dès 2004 puis le Département a fait le choix de reprendre ce dossier en main au titre de nos compétences sur le domaine public fluvial. C’est un projet ambitieux qu’il a fallu réfléchir et construire en faisant appel aux partenaires et aux différentes compétences dont nous nous sommes entourés : le Bureau d’Etudes Idra Environnement pour l’aspect technique et réglementaire, les services de l’Etat (DDTM et DREAL), le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon, les agriculteurs locaux et plus particulièrement la Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime qui a réalisé des essais dans le cadre de la valorisation des sédiments du fleuve nous permettant de convaincre de l’opportunité de l’opération. Ce projet nous a poussé à monter en compétences et rechercher des partenariats car il existait peu de références de chantier similaire en secteur fluvial en France du fait de sa dimension (12 km de fleuve à draguer, valoriser les 600 000 m3 de sédiments localement) et ses enjeux environnementaux. Ce projet est également mis en valeur à travers des dynamiques diverses, techniques ou artistiques : - le projet VASC (Valorisation Agronomique des Sédiments de la Charente) qui s’inscrit dans le cadre du Partenariat Européen pour l'Innovation pour la productivité et le développement durable de l'agriculture (PEI-AGRI). Il s’agit de proposer aux agriculteurs une solution pour améliorer et/ou reconstituer les sols. - L’Atelier Lucile Viaud s’est intéressé aux sédiments de la Charente afin de les valoriser en verrerie d’art. Elle travaille au sein de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes, elle mène depuis 2018 différents travaux de recherche en collaboration avec l’équipe Verres & Céramique tant sur les compositions verrières que sur leurs applications futures.

Un projet performant

Le principal objectif de cette opération est de réduire l’impact des inondations en abaissant la hauteur d’eau de 4 à 10 cm selon la fréquence des crues. C’est une attente forte des habitants du secteur de Saintes avec un impact sociétal et également économique, comme l’a démontré l’analyse coûts/bénéfices. La valorisation des sédiments sur les terres agricoles présente un vrai enthousiasme des agriculteurs. L’apport de sédiment améliore le rendement de leur culture et permet d’économiser de l’eau par une meilleure réserve hydrique du sol. Le Département a la particularité de posséder sa propre régie de dragage et donc des moyens humains et techniques performants et compétents pour s’adapter au contexte hydrologique d’un fleuve et de ses caprices (épisode de crue dès le démarrage du chantier !). La drague « La Grande Mulette » a été conçue sur mesure pour cette opération de par son gabarit lui permettant de franchir les ponts et écluses !

Un projet inspirant

Ce chantier, qui a démarré en 2019, a fait l’objet de nombreux articles de presse (presse quotidienne locale, Le Parisien, Banque des territoires) et de reportages télévisés (France 3). Les journalistes reviennent régulièrement suivre l’avancée, c’est un moyen également d’informer la population locale. Le chantier est également mis en avant par le Département sur ses différents supports de communication et régulièrement mis à l’honneur au fur et à mesure de la progression du chantier (https://la.charente-maritime.fr/grands-projets/fleuve-charente) Une vidéo de 7 min a été réalisée, compilant chaque étape du projet : garder la mémoire d’où on part et comment nous y sommes arrivés pour que notre expérience puisse servir à d’autres ! (https://charente-maritime.chambre-agriculture.fr/galerie-video/detail-dune-video/fiche/2-operation-de-devasement-de-la-charente-entre-port-denvaux-et-la837-version-courte/) Certains partenariats sont inédits : le dévasement de la Charente est un des premiers chantiers de dragage en fluvial pour lequel un arrêté de prescription de fouilles archéologiques sub-aquatiques a été pris : concilier un projet technique avec les enjeux archéologiques pour protéger notre patrimoine historique ! Par ailleurs, le Département organise très régulièrement des visites pour les élus, les partenaires, les techniciens (environs 150 personnes) ou pour répondre à des sollicitations techniques d’autres maîtres d’ouvrages. Des journées portes ouvertes sont organisées pour les écoles primaires, collège et grand public, notamment les riverains du fleuve (environ 200 personnes), en collaboration avec nos partenaires qui peuvent à l’occasion mettre à l’honneur leurs thématiques (préservation de la Grande Mulette, agriculture, …). Ce chantier a servi de référence dans le projet VASC : Valorisation Agronomique des Sédiments de la Charente, il s’inscrit dans le cadre du Parlement Européen pour l’Innovation pour la productivité et le développement durable de l’agriculture (PEI-AGRI). De ce projet un guide méthodologique donnera les préconisations et méthodes aux gestionnaires pour valoriser des sédiments fluviaux. (https://rain-innovation.fr/projets/reconstitution-et-amelioration-des-sols-retour-a-la-terre-des-sediments-fluviatiles/)

Vous aussi, mettez en valeur votre projet territorial

Ce que vous faites est beau et grand, faites le savoir et vous serez peut-être parmi les 15 lauréats à Paris en fin d’année.

16 commentaires
Fabrice Guillon, le 2 août 2023

Bonjour à tous,
Votez pour le projet de dévasement du fleuve Charente!
Un projet d’envergure réalisé par des équipes dynamiques et soucieuses du milieu dans lequel elles travaillent!

Amélie AUDOUIN, le 3 août 2023

Bravo aux agents de la DEML

Hervé Lefebvre, le 4 août 2023

Habitant au bord du fleuve Charente, en milieu rural bordé de zones Natura 2000, je salue le travail effectué et qui continuera de l’être. Merci à nos Héros anonymes du quotidien.

Olivier NAPPEY, le 4 août 2023

Bravo à nos collègues de la Direction de l’eau, de la mer et du littoral !

Françoise de Roffignac, le 14 août 2023

Bravo à tous les agents de la DEML pour votre engagement au quotidien pour les charentais-maritimes

celine mullon, le 31 août 2023

Belle initiative

Emmanuel JOBIN, le 31 août 2023

Tout simplement la grande classe. Bravo pour toutes ces valeurs du service public !

ISABELLE BLOT, le 1 septembre 2023

Bravo à nos collègues !!!

Alexis Tessier, le 3 septembre 2023

Venez vibrez dans le manège à sensation !! Pouanhhhh pouanh pouannnnnnh

Isabelle Brugel, le 11 septembre 2023

Bravo à nos collègues, engagés pour l’amélioration de la qualité des milieux naturels.

Sabine LENOBLE, le 11 septembre 2023

Projet d’intérêt général de grande envergure, j’encourage cette initiative qui pallie en faveur de la protection des espèces, de l’équilibre économique du territoire ainsi que pour la prévention des inondations.

Jean-Christophe LE BRETON, le 11 septembre 2023

Chantier unique en France !!!

Clément LEGRAND, le 11 septembre 2023

Félicitations à tous les agents pour ce chantier d’envergure

Cécile HUMEAU, le 11 septembre 2023

Bravo à tous les collègues de la direction de l’eau, de la mer et du littoral pour ce beau défi technique !

sylvain DUBOIS, le 22 septembre 2023

Bravo aux dragueurs !!

Emilie PRIVAT, le 22 septembre 2023

Bravo aux équipes du CD17. Un superbe chantier et une grande pédagogie.

Autres projets remarquables

Environnement

Plan d’actions Marne Propre

Peggy Nargeot Grand Paris Grand Est
Environnement

Réhabilitation d’un jardin labellisé remarquable

Julien FARSY Metropole Toulon Provence Mediterranée
Environnement

Transformation de la cour de l’école Marcel David en îlot de fraîcheur

Christophe ROMERO Ville d'Echirolles