Environnement

Remise en fond de vallée du ruisseau de la Vitardière

aumale
Aucun vote
Restaurer 1500 mètres de cours d'eau fortement dégradé

Porteur(se) de projet

Pierre-Marie MICHEL
Chargé de projet restauration de la continuité écologique
Syndicat Mixte Aménagement du bassin de la Bresle (SMAB)
Membres du projet
Camille Lemaire; Romain Parrot; Tony Duplessis; Cédric Maillard;

La problématique

Il y a plusieurs centaines d’années, le ruisseau de la Vitardière a été détourné pour alimenter en eau des moulins désormais abandonnés. Les impacts sur l’environnement étaient nombreux : envasement, disparition des zones favorables à l’alimentation et à la reproduction des poissons, entrave à circulation des poissons migrateurs, inondations, coûts et contraintes d’entretien. Grâce à l’accord de 6 propriétaires, 3 agriculteurs, et plusieurs mois de travaux, le ruisseau a pu revenir dans son lit naturel et retrouver ses fonctionnalités écologiques et hydrauliques au grand bonheur des truites fario et des habitants qui ont pu se réapproprier ce nouveau paysage. Autre fait notable, le projet a intégré la mise en place d’une roue à aubes à très basse chute qui permet de redonner un caractère pittoresque au moulin sans impacter négativement le cours d’eau.

Un projet collaboratif

Restaurer un milieu naturel en détournant sur plus de 1500 m un cours d’eau dans des emprises privées avec de multiples propriétaires et usagers est très difficile à faire accepter et à mettre en œuvre : privation d’usage du patrimoine lié aux moulins, augmentation des contraintes liées au cours d’eau et ses zones humides, travaux de longue durée à proximité d’habitations, aléas de chantier très importants liés à des interventions en période hivernale dans des milieux humides… A la moindre difficulté au cours de la réalisation, ce type de projet peut tomber à l’eau ou perdre en qualité. Sans des propriétaires et usagers capables d’accepter un bouleversement de leur paysage et de leurs usages habituels, sans un maitre d’œuvre et une entreprise en capacité de travailler avec des privés et leur grande sensibilité, sans un Maire et une école pouvant jouer le rôle de relai de communication auprès du grand public, jamais les engins n’auraient pu accéder pendant plus de 8 mois au site, et déplacer des milliers de m3 de terre pour remettre la rivière à son point bas, là où elle coulait naturellement.

Un projet performant

La restauration écologique du ruisseau de la Vitardière présente des bénéfices qu’il est déjà possible de mesurer malgré le caractère très récent des travaux. Des inventaires piscicoles ont été réalisés avant et après les travaux. Si on considère la truite fario qui est l’espèce repère dans ce type de cours d’eau, le canal abritait une population très faible. Sur les 210 mètres du canal du moulin d’Haudricourt, seules 2 truites avaient été capturées. Après les travaux, sur 60 mètres de prospectés, 56 truites ont été dénombrées. En rapportant au même linéaire de cours d’eau, le nombre de truite est ainsi passé de 2 à 196 en quelques mois seulement. Des inventaires seront également réalisés sur d’autres communautés animales ou végétales : plantes de zones humides, invertébrés aquatiques et marqueront très probablement également d’importants bénéfices pour ce cours d’eau et les milieux naturels humides connexes.

Un projet inspirant

Ce projet met en œuvre des techniques de restauration écologique innovantes et ambitieuses qu’il a fallu expliquer et faire accepter  aux propriétaires et usagers du site : création de méandres et de zones humides dans les espaces agricoles, berges basses, libre divagation des eaux, injection de bois mort. Il y a 10 ans, le projet était catégoriquement refusé par les propriétaires qui voulaient conserver le patrimoine lié au moulin dans son état actuel. Plutôt que de mettre en place une solution vécue comme une contrainte par les propriétaires, le SMAB a choisi de prendre du temps pour la concertation et avec raison puisque ce temps d’échange a permis de mettre en place une opération de renaturation du cours d’eau sur un linéaire bien plus long qu’initialement envisagé. En outre, ce projet redonne un caractère patrimonial au site, puisqu’une roue à aubes à basse chute a été intégrée en lieu et place d’une turbine disgracieuse. 

Vous aussi, mettez en valeur votre projet territorial

Ce que vous faites est beau et grand, faites le savoir et vous serez peut-être parmi les 15 lauréats à Paris en fin d’année.

5 commentaires
Benoit Blazejewski, le 28 août 2023

Bravo pour ce beau projet !!!

Aryendra Pawar, le 29 août 2023

👍

Jean Paul MOREL, le 1 septembre 2023

Félicitations à toute l’équipe pour le travail de maintien et d’aménagement des cours d’eaux.

Guillaume Bureau, le 2 septembre 2023

Un magnifique travail effectué par toute l’équipe. J’encourage vivement que ce genre de projet puisse être réalisé sur tous les cours d’eau

Cecile Levasseur, le 4 septembre 2023

J’ai suivi ce projet en tant que CSPS.

Un super projet de réaménagement des cours d’eau sur la commune d’Haudricourt…
Celui-ci s’est déroulé parfaitement en terme de sécurité.
Bravo aux différentes entreprises qui ont participé à ce projet. 👌

Autres projets remarquables

Environnement

TOUS EAU TRI : La Benne pédagogique itinérante

Mickaël JOUHANNEAUD SIVOM DU LOUHANNAIS
Environnement

Plantation de haies vives et installation de prairie fleurie en ville 2015-2024

Anthony PERRIN Ville de La Motte-Servolex
Environnement

Malaunay, un projet des services partagé et à visée systémique

Laurent FUSSIEN Ville de Malaunay